Próxima Reunión: miércoles 01 de NOVIEMBRE de 2017, 10 hs. ¡¡FELIZ 2017!!

http://www.apoaenelmoyano.blogspot.com/ ES EL BLOG DEL TALLER DE POESÍA DE APOA EN EL HOSPITAL MOYANO - Correo electrónico: poetasdelmoyano@gmail.com - Hospital Dr. Braulio Moyano: Brandsen 2570, Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Argentina.

IMPORTANTE: VER AL PIÉ DE ESTA PÁGINA EL "ORGANIZADOR / ÍNDICE" (desde donde se puede llegar directamente a todas las entradas del blog).

Reunión miércoles 14-12-2011 - Anne: el poema en francés y la traducción: "La larva" ("La chenille")



Video © Copyright APOA
TODOS LOS DERECHOS RESERVADOS
En caso de reproducción, indicar la fuente.


La chenille

Le métro est une chenille
Une espèce de limace
Moi, c'est ma nace
J'attends le jour où elle partira en vrille

Ce jour où il deviendra papillon
Les urbains de bon matin
trempent déjà dans l'eau du bain
Le train quotidien du turbin

Ils dégainent de leurs sacoches
leur passe pour naviguer en poche
Et si tes pieds sont des péniches
Prend le bateau niche ou le cargot mouche

Mais comme j'ai de petits arpions
Je monte en bonne fille dans le wagon
Me faufilant dans la moiteur gluante de son bidon

Dans les entrailles poisseuses du radeau
Je longe les poils suintant de ces anneaux
Je m'assieds sur un coussinet pré-chauffé
Par des fessiers non rassasiés
Des petites fourmis muselées
Que nous sommes
pour un pécule faire un somme

Et c'est ainsi que c'est arrivé
Parée à la station Liberté
La chenille déploie ses flancs
Alors les fourmis descendent en rang
montent ou restent en plan

Moi, je savais que ce n'était pas pareil
Oui la chenille avait sorti ses oreilles
Ses antennes, puis il y a eu une alarme
Drôle de ramdam dans la rame
Et la chenille a rompu sa chaîne
Elle a déployé ses ailes avec peine
Elle s'est mise à survoler sa citadelle
Toutes les fourmis et moi-même
on savait qu'il y avait un blème
Cela faisait depuis la nuit des temps
qu'on attendait tous cet instant
Celui où la chenille des voies ferrées
S'envoierait en l'air pour s'envoler
De Paris en Roumanie
De Bali au Mali
On a tous fini
sains et saufs à Orly

Anne (Milena París)

No hay comentarios: